AccueilGalerieRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Sir-Tirao
 

Partagez | .
 

 Ouvrage Amaknéen - L'invasion d'Uk'Not'Allag [Fécaline la Sage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Galamadryabuyak
Prêtre de Gisgoul

Messages : 2164
Date d'inscription : 15/11/2013


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Ouvrage Amaknéen - L'invasion d'Uk'Not'Allag [Fécaline la Sage]   Dim 13 Juil 2014 - 16:44

L'invasion d'Uk'Not'Allag - Fécaline la Sage
Comment un berger devint roi d'Amakna


Quatre anneaux dans le ciel

Un jour maudit d'entre tous, les sages d'Amakna découvrirent que les œufs du dragon Bolgrot avaient disparu. Leurs recherches, pourtant discrètes, attirèrent alors l'attention des rôdeurs et autres maraudeurs... Un mot revenait sur les lèvres, lors des veillés nocturnes, un mot d'abord chuchoté à voix basse, un mot étranger aux consonances bizarres dont on se méfia tout d'abord. Puis les vieux conteurs, les anciens qui connaissaient la langue draconique furent soudain entourés de bienveillance et d'attention. Ceux-là savaient que dans le langage Dragon, le mot Dofus signifiait "œuf de dragon". Ils connaissaient l'aventure de Rykke Errel... Et en vérité, comme on leur payait à boire pour entendre cette sacrée histoire, ils n'allaient pas se priver de la raconter à qui voulait l'entendre ! Au fil des tournées, la légende des Dofus s'étoffa de plus en plus : en ce temps-là, on se souciait assez peu de véracité pourvu que l'histoire fût bonne. Autrement dit, les conteurs exagérèrent plus que de raison...
Les rumeurs les plus folles ne tardèrent pas à se répandre, suscitant effroi et convoitise bien au-delà de la province elle-même. Il ne fallut pas attendre longtemps pour voir débarquer en Amakna de nombreux aventuriers. Et des démons. Des démons ? Oui, des démons tout droit venus du monde voisin, noir et corrompu, velus (les démons pas le monde, naturellement) et musclés à faire pâlir un paladin.
En moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, Uk'Not'Allag' avait pris la tête d'une escouade de démons et déferlait sur Amakna.

Ce jour-là, Allister, qui n'était encore qu'un tout jeune berger, laissait paître ses Bouftous en observant le ciel. Le soleil se levait à peine au-dessus des monts de Cania. Et d'étranges anneaux nuageux semblaient gravés dans le ciel...



Le pacte brisé

Lorsque les sages prirent la décision de marquer l'an 505 d'une pierre noire, il était déjà trop tard... Je me souviens des espoirs déçus de l'aréopage et de l'amertume de mon maître. Comment les sages avaient-ils pu se bercer d’illusions à ce point ? Croire que, par maladresse, les démons étaient passés au travers de l'espace comme on glisse sur une peau de larve gluante... et qu'ils allaient repartir comme ils étaient venus, après avoir croqué quelques Bouftous et moins d'une dizaine de châtelains... A l'époque, les sages pensaient à une bonne farce des Démons des heures. En réalité, ils refusaient l'évidence. Pire : ils avaient peur !


Ravages et désolation

Lorsque les démons firent rôtir la garnison d'Amakna, et qu'ils gardèrent le jus de cuisson pour assaisonner les gésiers de Tofus, les sages furent définitivement fixés. Alors, plus d'un brave fourbit sa lame pour aller trucider les créatures maléfiques... et se retrouva accommodé avec des herbes aromatiques ou des boissons fermentées. Trisboulis le démonologue reconnut d'ailleurs que les guerriers en âge de se battre contribuèrent grandement à l'amélioration de l'art culinaire démoniaque durant cette période.

Uk' Not' Allag' avait donc renié le pacte signé jadis par ceux de sa race ! Les pires inquiétudes des sages étaient fondées : le démon convoitait les Dofus !

Amakna semblait oubliée des dieux... qui restaient étrangement discrets, tout comme les protecteurs des mois. Étaient-ils occupés à choyer d'autres Mondes ? Cherchaient-ils à ménager les démons, et notamment le plus puissant d'entre eux, Rushu ? Guerroyaient-ils contre lui ? Nul ne pouvait le dire avec certitude...


Amakna soumise aux démons

Sept pierres noires sont alignées sous les yeux de mon maître, sept années se sont écoulées depuis l'invasion d'Amakna par les démons. Je revis les évènements comme si c'était hier... Terreur et désolation règnent désormais. La 512ème année du calendrier de Xélor commence, sans qu'aucun Amaknéen ne songe à la fêter.
Uk'Not'Allag' a réduit la population en esclavage. Tous ont été contraints de fouiller la Terre à la recherche des trésors d'Amakna : or et pierres précieuses bien sûr, mais surtout les inestimables Dofus ! Parmi les vieux conteurs, il en est resté un dont l'esprit n'a pas vacillé (de plus, il avait encore sa langue). Devant Uk' et une dizaine de tenailles de toutes tailles, il a affirmé qu'une fois les six Dofus réunis, les dieux eux-mêmes reconnaitraient le démon comme l'un des leurs...



La guilde d'Allister


Mais revenons à nos Bouftons et à Allister. Le garçonnet a grandi. Il est devenu un Féca connu pour sa témérité. Il est le berger du plus grand troupeau de Bouftous d'Amakna. Quant aux envahisseurs, ils considéraient Amakna comme un vaste terrain de jeu. Ils ne se doutaient pas un seul instant que ceux qu'on appellerait plus tard « La Guilde d'Allister », mais qui pour l'heure n'étaient que des jeunes inexpérimentés ou des vieillards, allaient causer leur perte.
Un matin, alors qu'il menait son troupeau aux prés, Allister rencontra une Dame Féca dont la tête était ceinte d'une couronne cornue. Une Féca de haut lignage ? Une princesse... ou une reine ? La déesse elle-même ?! D'un geste, elle interrompit ses questions et sans ouvrir la bouche, elle dit que lui, Allister, allait précipiter la chute des démons... à condition de n'employer ni la force, ni aucune arme. Encore fallait-il qu'Allister sache exploiter ce que la Dame venait de lui confier.
Arrivé ici, il faut que tu saches, lecteur, qu'Allister était le dernier né d'une longue lignée de bergers Fécas. Si la déesse Féca - car c'était bien elle - l'avait choisi, il n'y avait nul hasard. Sa famille était réputée pour son fameux boudin bouilli de Bouftou (mais ce n'est pas pour cela qu'il avait été choisi). Son père, et le père de son père avant lui, utilisaient un objet magique pour engraisser leurs bêtes : une entrave composée de quatre têtes métalliques. D'un coup de mâchoires, deux des têtes passaient des bracelets de métal autour des pattes des bestiaux, tandis que les deux autres les ouvraient si la bête devait être relâchée. Ce curieux objet, qui était appelé "les têtes à clic et têtes à clac" et qui n'avait servi jusqu'ici qu'à entraver des Bouftous, allait permettre d'emprisonner la créature la plus cruelle qu'Amakna ait jamais connue.


La ruse

Allister décida de sacrifier tout son troupeau de Bouftous en l'honneur d'Uk'Not'Allag'. Sans prêter attention à la foule des Amaknéens qui le sifflait et le huait, il saigna ses bêtes et offrit au démon des centaines de tonneaux emplis d'hémoglobine bouftounesque. Car c'est un fait connu des dieux seuls, les démons raffolent du sang de Bouftou. Uk'Not'Allag', fou de joie, organisa une orgie avec ses acolytes, buvant du sang encore et encore, s'en gavant jusqu'à ce que le dernier tonneau fut vidé. Tous les démons finirent par s'endormir sur leurs énormes panses...
Pendant le sommeil d'Uk'Not'Allag', Allister plaça les têtes à clac aux poignets du démon. Les mâchoires se refermèrent dans un clac sonore, et c'est ainsi que Uk' fut fait prisonnier. Ces entraves, en plus d'immobiliser celui qui les porte, l'empêchent de digérer. Uk', enfermé dans son propre corps, incapable de se libérer, fut jeté dans les geôles d'Amakna. Ses acolytes, voyant le plus puissant d'entre eux vaincu, s'enfuirent...


Le triomphe d'Allister

Célébré comme le digne sauveur d'Amakna, Allister fut nommé Roi. Mettre le plus de distance possible entre Uk' et l'entrave devint une mission prioritaire qui revint à Fallanster, le frère d'Allister. Il se dirigea vers le Nord, dans le plus grand secret. Seul Allister connaissait la destination de Fallanster : Astrub, la cité des mercenaires. Et le temps passa.

_________________
[Manny]: Tête de huitième d'octet!
-------------------------------------
Aujourd'hui, j'assiste à l'enterrement du père d'un ami. Il a fait un discours très touchant. Tellement touchant que j'ai applaudi. VDM
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ouvrage Amaknéen - L'invasion d'Uk'Not'Allag [Fécaline la Sage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les héritiers de Gisgoul :: L'Auberge de Gisgoul :: L'antre souterraine des rôlistes :: Les archives-