AccueilGalerieRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Jean-foupahune
 

Partagez | .
 

 L'histoire de la guilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Tsu
Abrermite

Messages : 118
Date d'inscription : 15/11/2013

MessageSujet: L'histoire de la guilde   Mer 27 Nov 2013 - 21:19


Pour lui, c'était comme d'habitude. Errer, grogner, jeter des regards vides. Ah ! Et puis grogner aussi.
À quoi pouvait-il s'attendre ? C'est ainsi que passe le temps, quand on est un esprit errant en Amakna. Errer, grogner, jeter des regards vides. Voilà à peu près tout.
Ah non, pardon ! Il avait un peu de compagnie, aussi. C'est vrai que parfois, il les oubliait. Enfin, si on pouvait juger que les chafers du cimetière tenaient lieu de compagnons. Et puis quelques tofus. Mais bon, cela faisait des plombes qu'ils étaient malades, sans pour autant mourir.

Alors, un tofu empaillé, c'est cool. Mais un tofu vivant, c'est mieux.

Et puis, il avait ses camarades aussi. Les anciens de la cité sombre. Les anciens de Gisgoul. Ils étaient tous dans le même état que lui. Errants, végétant, et attaquants le premier imprudent à s'approcher du cimetière. 
Pourquoi est-ce qu'ils étaient tous là, à végéter tels des légumes ? Oh ! Ça avait été un massacre. Des centaines de morts jonchaient les rues. L'ordre du cœur vaillant mené par Katard, un disciple sacrieur, avait ravagé Gisgoul pendant sa construction, pour empêcher une remontée de la citée noire, Brâkmar.

Ils avaient tout détruit. Tout, sauf elle. Elle, ils n'avaient pu la détruire. L'effrayante Tour de Gisgoul, donnant au village du même nom toute sa splendeur, était toujours perchée sur les landes de Sidimote. Ils pouvaient la voir, du cimetière.
Et tout ceci était de la faute des Dieux. Ces derniers avaient provoqué la ruine de Gisgoul, car ils se languissaient de la stagnation de sa construction. Ils avaient alors ordonnés à Katard de détruire cette puissance grandissante dès ses fondations.

Et depuis, lui attendait, végétant comme à son habitude dans le cimetière.


Mais, ce n'était pas une journée ordinaire pour ce dernier. Ni pour les autres d'ailleurs.

D'une manière presque imperceptible, l'air se fit plus lourd. Les nuages gonflèrent à vu d’œil, et les tofus parurent encore plus figés qu'à l'habitude.

D'un seul coup, la tombe la plus proche se fissura, et explosa sous l'impact d'un homme de grande taille, qui se matérialisa sur les débris de pierre.
Ce dernier avait un foulard noir et tâché qui lui barrait l’œil droit, et portait des habits rapiécés de la même couleur grisâtre que ses cheveux.
Le personnage se leva lentement, et écarta d'un mouvement nonchalant du pied une roche qui lui barrait le passage.
Après avoir jeté un regard dédaigneux dans une direction puis dans l'autre, il se tourna vers le groupe de légumes d'esprits guerriers, grognant alors entre eux leur mécontentement à la vue de la tombe en mille morceaux.

Bein oui ! C'était la tombe de Nana, la mascotte de Gisgoul ! Un symbole pour ce peuple de guerrier, qui avaient d'ailleurs bien besoin d'une présence féminine parce que chaud comme ils...


Mais je m'égare.

Pour mettre fin aux jérémiades des guerriers, l'homme les interrompit, et leur dit d'une manière lente, de façon à ce que leur esprit de guerrier puisse bien imprimer le sens de ses paroles :
- Quelle vie de débauche ! Quelle vie de misère ! Quelle vie de... Hum. Guerrier.
Deux ou trois légumes répondirent par des grognements de protestation, mais rien de compréhensible pour l'étrange personnage.
- Et bien ! Je ne m'attendais pas à vous voir en si piteux état, vous, les fières troupes de Gisgoul, ajouta-t-il d'un ton d'où on pouvait distinguer l'ironie.
Nouveaux grognements.
- Je suis Raval et j'ai un marché à vous proposer. Un marché qui vous rendra votre force et votre honneur d'antan.
Le silence se fit. Même les tofus avaient les yeux ronds, et buvaient à présent les paroles du Dieu avec avidité.
- Voilà ce que je vous propose : je vous rends la vie, avec toute la puissance dont vous disposiez avant votre mort. Vous pourrez alors reconstruire Gisgoul, et dominer tout Amakna de votre supériorité. Mais en échange...
Raval fit un sourire cruel, et prononça avec délectation, comme si l'événement se déroulait devant ses yeux : « Vous vous vengez des Dieux. Faites les souffrir pour ce qu'ils vous ont fait, et exterminez-les. »
Les guerriers se mirent alors à grogner bruyamment pour débattre de ce pacte, et Raval, voyant qu'il fallait peut-être donner un coup de pouce à leur prise de décision, les interrompit :
- Et pour vous prouver ma bonne foi, je vous rends dès à présent la vie ! lança-t-il en levant le bras vers les esprits errants.
Rien ne se produisit pendant quelques secondes. Puis, un orage montra le bout de son nez, et les éclairs tombèrent. Chaque éclair frappait un esprit, et sous chaque éclair, un guerrier se relevait. Chaque Gisgoulien observait avec de gros yeux ronds ses bras ayant retrouvés toute leur ancienne force.


Voyant alors les guerriers satisfaits, Raval leur annonça :
- Mais il me faut une personne pour conclure le pacte.
Les guerriers se figèrent, plus méfiants, et reculèrent lentement. Chacun lançait des regards furtifs aux autres, pour voir qui se désignerait.

La divinité sortit alors une guildalogemme de sous sa robe.
- Et cette personne, dit-il dans un souffle, deviendra le meneur de la guilde que je créerais ici-même pour sceller le pacte.
À cet instant, personne ne bougea. Même les tofus étaient revenus dans leur état léthargique. De ce que l'on pouvait voir en regardant la scène de loin, aucun guerrier ne souhaitait s'approcher du Dieu, et encore moins toucher à cette dangereuse pierre luminescente.

Mais il lança alors : « Moi, je veux bien. »

Tout les guerriers se tournèrent vers lui, et chacun s'écarta pour le laisser passer. Ce n'était ni de la crainte, ni de la dévotion qu'on pouvait lire dans leurs yeux. C'était du respect.
Il s'avança alors droit vers Raval, l'air décidé. S'approchant du Dieu qui le sondait du regard, il leva la main, à porté de la pierre précieuse. Mais à cet instant, Raval retint son geste :
- Attends. Qu'est-ce qui me fait croire que c'est toi la bonne personne ? Comment pourras-tu mener à bien cette guerre ? Et Qu'est-ce qui me garantit que tu rempliras ta tâche ?
Il sourit.
- Je suis un disciple Sacrieur. Et Katard aussi. Quoi de mieux qu'un Sacrieur pour abattre un Sacrieur ? dit-il alors d'un regard malicieux. Et puis, je ne me serais pas montré à toi si je n'étais pas sûr de respecter le pacte. Tu es un Dieu après tout.

Après lui avoir adressé un dernier regard méfiant, Raval leva au-dessus de lui la guildallogemme. Celle-ci se mis alors à briller d'une intensité croissante au fil des secondes, jusqu'à produire un gigantesque halo de lumière bleue et blanc. La divinité brisa de la poigne de son unique main gauche la pierre, recueillant l'aura bleue au cœur de sa main, et la planta violemment dans la poitrine du guerrier debout face à lui.

Il y eu un grand flash qui obligea tout les guerriers à fermer les yeux. Après quelques secondes de réadaptation, « les Héritiers de Gisgoul » rouvrirent les yeux. Raval avait disparu, et la tombe de Nana avait retrouvé sa consistance naturelle.
Et c'est alors que, à travers les nuages, on entendit une voix nettement différente, beaucoup plus grave et profonde que celle de Raval, mais d'où on discernait tout de même le ton de la divinité : « Quel est ton nom, jeune guerrier ? »


Sachant parfaitement qu'il l'entendrait, le guerrier coiffa son casque et murmura : « Kreatos ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kreatos
Le créateur

Messages : 1512
Date d'inscription : 14/11/2013


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: L'histoire de la guilde   Jeu 28 Nov 2013 - 10:20

Merci beaucoup pour ce magnifique RP Tsu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ind
Ougirouette

Messages : 649
Date d'inscription : 16/11/2013


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: L'histoire de la guilde   Jeu 28 Nov 2013 - 10:53

Rp magnifique Tsu ca serait vraiment cool qu'au fur et à mesure de l'avancée de la guilde il y ait une suite =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jisto
Ougirouette

Messages : 583
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: L'histoire de la guilde   Jeu 28 Nov 2013 - 11:55

J'ai a d o r é, thanks bro !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lupi Sans Lit
Chef du village

Messages : 702
Date d'inscription : 15/11/2013


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: L'histoire de la guilde   Jeu 28 Nov 2013 - 16:53

Je le redis c'est vraiment très bon ce que t'as écrit là, mais as-tu corrigé les quelques fautes comme je te l'ai signalé hier?. j'ai pas pris le temps de relire ^^' c'est bon j'ai relu Wink

_________________


Dernière édition par Lupillinois le Jeu 28 Nov 2013 - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Skyko
Bras droit

Messages : 1624
Date d'inscription : 20/11/2013


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: L'histoire de la guilde   Jeu 28 Nov 2013 - 17:26

C'est très bon j'adore ! Et comment ça se passe pour intégrer nos rp respectifs ? On fait en sorte de finir tués à gisgoul ? Et tout se rejoint içi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kreatos
Le créateur

Messages : 1512
Date d'inscription : 14/11/2013


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: L'histoire de la guilde   Jeu 28 Nov 2013 - 17:30

Je pense qu'il faut plutôt raconter notre histoire avant le massacre, et ce qui fait que nous voulons nous venger, parce que tout le monde doit avoir une raison différente non ? ^^ Et ce serait dommage de terminer si rapidement un RP en finissant morts alors qu'il y a beaucoup à raconter Surprised

Par exemple, pour Yuni, il veut se venger des dieux parce qu'ils ont tué ses poules, voilà, chacun son truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Anna-bolisant
Glourspammer

Messages : 4603
Date d'inscription : 15/11/2013


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: L'histoire de la guilde   Jeu 28 Nov 2013 - 18:50

Génial ! Merci ! Smile

_________________

C'est l'histoire d'un têtard, il croyait qu'il était tôt mais en fait il était tard.
ribéry au lait
Mama me dit de vous dire qu'elle vous lov
"Les phrases qui se terminent par "avec son 4x4" commencent très souvent par "Regarde-moi ce gros con"."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lupi Sans Lit
Chef du village

Messages : 702
Date d'inscription : 15/11/2013


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: L'histoire de la guilde   Jeu 28 Nov 2013 - 20:41

bah on fini morts certes mais c'est pas la fin puisque nous sommes redevenus vivants donc il peut faire un rp ou il se fait arracher la tete les bras et les jambes (non ce n'est pas unfantasme de ta mort sky ^^) à gisgoul et enchainer après sa revivation (nouveau mot wouhou!!) sur d'autres récits de son histoire..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Skyko
Bras droit

Messages : 1624
Date d'inscription : 20/11/2013


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: L'histoire de la guilde   Ven 29 Nov 2013 - 9:44

Ouais voila comme lupi l'a dit ! Merci ! ( sauf pour le passage ou tu parle de me dépiauter è_é )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tsu
Abrermite

Messages : 118
Date d'inscription : 15/11/2013

MessageSujet: Re: L'histoire de la guilde   Ven 29 Nov 2013 - 17:36

De rien, ça m'a fait plaisir de paufiner ça. ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'histoire de la guilde   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire de la guilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les héritiers de Gisgoul :: La guilde :: Le tableau d'affichage-