AccueilGalerieRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez | .
 

 Lectures d'un(e) aubergiste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Dark-Shines
Recruteur

Messages : 657
Date d'inscription : 03/02/2015


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Lectures d'un(e) aubergiste.   Dim 26 Juil 2015 - 22:56

Le vieux ahanait, chaque pas lui faisait ressentir son lourd chargement harnaché à son dos. Il était ce qu'on appelle un vieux loup de mer, mais à cet instant, il écumait l'océan de noirceur des landes de Sidimotes. Il était parti d'Astrub, une bonne semaine plus tôt, laissant sa petite vie tranquille de marchand retraité, amateur de livres, pour s'engager dans une mission d'éducation des jeunes brakmarien: il voulait devenir conteur! Avec tous ses parchemins à disposition, emmenés dans son sac à dos, il allait pouvoir changer la vie de ces jeunes délinquants en herbe, en leur inspirant l'envie de faire le bien, d'agir avec honneur, d'être de glorieux héros! Sa motivation était sans faille. Cependant, il lui fallait traverser Sidimote, et il était perdu depuis quelques temps. C'est alors qu'il aperçut au loin la lumière vacillante de la tour de Gisgoul. Il avait effectivement fait un détour. Qu'importe! Il passerait la nuit à l'auberge de l'accueillant village.

Accueillant? Pas tant que ça. Les murs tombaient en ruine, avalés par un lierre desséché. Certains bâtiments semblaient habitables, peut être même habités, comme pouvaient le suggérer quelques ombres mouvantes derrière des volets entrouverts. L’ambiance lugubre était accentué par la lumière jaune-vert qui jaillissait du sommet de la tour, située au centre du village. Il n’était pas rassuré, mais se dirigea d’un pas décidé vers l’auberge. À ses débuts, ce devaient être une belle bâtisse, mais le temps ne l’avait pas épargné, tout comme le lierre omniprésent. Il hésita un court instant devant la lourde porte en bois d’oliviolet, mais il se sentait fatigué et voulait manger un morceau. Il poussa la porte et rentra dans une pièce sombre, mais l’atmosphère était sensiblement différente de l’extérieur. Il y régnait pour le moment un calme paisible, et l’obscurité n’y était pas aussi impénétrable, quasiment solide qu’au coeur des landes. Elle semblait même étrangement lumineuse… C’est alors qu’il la vit. Il resta un moment choqué, bouche bée. Le monde en lequel il croyait, dans lequel il avait pensé vivre, s’effondrait. La Iop qu’il regardait évitait, à un mètre au-dessus du sol. Mais cela n’avait rien d’extraordinaire. Pas plus que le fait que la luminosité sombre de la pièce provenait de cette même Iop. Rien de tout cela ne le choquait, il en avait vu au travers de ses voyages! Mais… la Iop lisait.

Elle ne le remarqua pas au début, absorbée dans sa lecture. Il finit par faire quelques pas dans sa direction et fit craquer le vieux plancher. Elle se retourna, le vit, lui adressa la parole en ces termes:
-Bonsoir, mon vieux! Que puis-je faire pour toi? Au vu de ta carcasse squelettique, je parierai pour un bon repas!
-Euh… Je suppose oui…
-Et bien? Ton esprit a l’air embrouillé, faut vraiment qu’tu manges! Viens par ici.
La Iop posa les pieds par terre et alla lui préparer une table, puis disparut en cuisine. Le vieux s’assit, et regarda autour de lui. Quelques personnes étaient assises dans les coins de la pièce, sans faire attention au nouveau venu. La Iop revint, apportant une entrecôte de Kanigrou saignante. Le vieux ne se fit pas prier et la finit sans décrocher un mot. Ce n’est qu’arrivé à la fin du repas qu’il alla au comptoir, derrière lequel la Iop était retournée à son occupation initiale.
-Excusez moi! J’ai comme l’impression que, euh, et bien, vous êtes une Iop, et que vous lisez, comme qui dirait, un livre. Épais, qui plus est.
-Perspicace, le retraité! Je sers le dieu Iop, et je lis. Un problème?
-Aucun, aucun. Je suis juste un peu surpris. Très légèrement. Je suis moi-même amateur de livres et d’histoires, je me rends à Brâkmar dans l’espoir de cultiver ces jeunes démons!
-À Brâkmar? C’est qu’il est drôle, l’ancêtre. Enfin bon, chacun son truc. J’ai une p’tite bibliothèque personnelle au fond, on peut aller discuter littérature. Autour d’une bière. Et d’une autre entrecôte.
-Volontiers! Sauf pour l’entrecôte. Et la bière.
-Rabat-joie…
Ce qui n’empêcha pas la Iop de remplir une chope, avant de mener l’aspirant conteur dans une salle remplie de livre et de parchemins divers. Ça sentait bon le papier poussiéreux, jauni, l’encre, et encore un peu la poussière. Le calme était total, seules deux bougies éclairaient la pièce, derrière deux fauteuils à l’allure plus que confortable. Le vieux étaient aux anges. La Iop cherchait quelque chose. Elle prit finalement un livre et se retourna vers le vieux.
-Au fait. Je m’appelle Dark-Shines.


Bonjour à tous!

Dans ce sujet, je parlerai de temps en temps, le plus régulièrement possible, d'un livre que j'ai pu aimer. P'tite présentation, mini résumé, mon avis, histoire de partager les lectures que je trouve intéressantes. J'espère que ça vous intéressera Wink

P.S.:Si vous trouvez des fautes dans le texte du dessus, dites le moi, j'ai du mal à me relire Smile

07/2015: Orgasme à Moscou,  Edgar Hilsenrath.

08/2015: Ubik,  Philip K. Dick.

_________________
Passing by you light up my darkest skies
You'll take only seconds to draw me in
So be mine and your innocence I will consume

Darkshines bringing me down
Making my heart feel sore
'Cause it's good

Hold your hands up to your eyes again
Hide from the scary scenes
Suppress your fears
So be mine and your innocence I will consume.


Dernière édition par Dark-Shines le Mar 11 Aoû 2015 - 9:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dark-Shines
Recruteur

Messages : 657
Date d'inscription : 03/02/2015


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: Lectures d'un(e) aubergiste.   Dim 26 Juil 2015 - 23:09

07/2015: Orgasme à Moscou, d'Edgar Hilsenrath.

Hilsenrath! J'adore ce mec. Enfin ces livres. Allemand juif, né en 1928, il est passé à travers les mailles du filet en partant pour les USA. C'est là-bas qu'il a pu publier ses livres, alors qu'en Allemagne, les éditeurs manquaient de couilles pour les éditer! Après on peut comprendre. Humour très cynique, décapant, tout le monde en prend toujours plein la gueule, et ça parle régulièrement de juifs. Sauf dans celui-là.

Un léger résumé... La fille du chef de la mafia New-yorkaise connait l'orgasme pour la première fois de sa vie avec un juif résidant à Moscou, tombe enceinte, et doit donc se marier avec pour éviter le désonheur sur la famille! Papa essaye donc de mettre un plan en place pour extirper l'étalon de Russie vers les US, en pleine guerre froide.

Dis comme ça, ça a l'air chiant. Mais on s'en tape un peu de l'histoire. Elle est là pour permettre la mise en place de centaine de situations absurdes qui le plus souvent soulignent la connerie humaine. Et c'est vraiment jouissif.

Un extrait:


- Si Lopp fait chier, dit Jacky-le-Surin, je lui fais sauter le caisson
- Taratata, dit Joey-le-Blafard. Nino Pepperoni a dit : « Ne touchez pas à un seul de ses cheveux ! »
- Quel job à la con, dit Jacky-le-Surin. Jamais eu à faire quelque chose d’aussi con.
- Il faut que ça ait l’air d’un cambriolage, dit Joey-le-Blafard.
- T’as le whisky ? demanda Jacky-le-Surin.
- Deux bouteilles, dit Joey-le-Blafard.
- Il faut que Lopp les boive, qu’il en écrase vingt-quatre heures d’affilée.
- Et s’il rechigne ?
- Il boira, crois-moi. Lopp fait tout ce qu’on lui demande quand on lui chatouille le bout du nez avec un flingue.
- T’as l’air bien au courant.
- Je suis bien au courant, dit Joey-le-Blafard. Demain, Lopp sera castré. Quand il aura fini de cuver l’affaire sera dans le sac.
- Quel sac ?
- Il se réveillera sans couilles, dit Joey-le-Blafard.
Jacky-le-Surin hocha la tête et dit : « J’ai déjà cuvé vingt-quatre heures d’affilée, mais je ne me suis encore jamais réveillé sans couilles ».


Du même auteur, Fuck America ou encore Le nazi et le barbier. J'espère que vous aurez l'occasion d'en lire!

_________________
Passing by you light up my darkest skies
You'll take only seconds to draw me in
So be mine and your innocence I will consume

Darkshines bringing me down
Making my heart feel sore
'Cause it's good

Hold your hands up to your eyes again
Hide from the scary scenes
Suppress your fears
So be mine and your innocence I will consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erlarf
Recruteur

Messages : 872
Date d'inscription : 12/04/2015


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: Lectures d'un(e) aubergiste.   Lun 27 Juil 2015 - 8:43

C'est cool ! Surtout pour un apprenti bibliothécaire comme moi !
Malheureusement, j'aime pas lire sur un écran ! :'(

On peut en mettre à nous, ou tu trust le sujet ?

_________________

ET JE SUIS FIEEEEER ET JE SUIS FIEEEEER ET JE SUIS FIER D’ÊTRE BOURGUIGNOOOON





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dark-Shines
Recruteur

Messages : 657
Date d'inscription : 03/02/2015


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: Lectures d'un(e) aubergiste.   Lun 27 Juil 2015 - 10:02

T'as qu'à imprimer la page :p Et j'ai pas encore décidé si y avait que moi qui parlait ou tout le monde, donc allez y, au pire je m'amuserai à créer un autre sujet et tout déplacer. Mais l'idée d'échanger est quand même intéressante, donc ça pourrait devenir "Lecture des Gisgouliens" à l'avenir :p

_________________
Passing by you light up my darkest skies
You'll take only seconds to draw me in
So be mine and your innocence I will consume

Darkshines bringing me down
Making my heart feel sore
'Cause it's good

Hold your hands up to your eyes again
Hide from the scary scenes
Suppress your fears
So be mine and your innocence I will consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erlarf
Recruteur

Messages : 872
Date d'inscription : 12/04/2015


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: Lectures d'un(e) aubergiste.   Lun 27 Juil 2015 - 10:58

Nan, je suis un sadida, je tue pas des arbres !

Dès que j'aurais appris à lire, et que j'aurai lu des trucs cools, je posterai ! (Tu aura sûrement pris ta décision d'ici-là !)

_________________

ET JE SUIS FIEEEEER ET JE SUIS FIEEEEER ET JE SUIS FIER D’ÊTRE BOURGUIGNOOOON





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dark-Shines
Recruteur

Messages : 657
Date d'inscription : 03/02/2015


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: Lectures d'un(e) aubergiste.   Mar 11 Aoû 2015 - 9:36

08/2015: Ubik, de Philip K. Dick.

K. Dick... Un des maîtres de la SF et du mindfucking. Vous connaissez probablement Blade runner, Total Recall, Minority Report, Planète hurlante: ce sont des adaptations de ses livres. Il était complètement barge, au sens premier du terme, paranoïaque, dépressif, etc. et je pense que y a que comme ça qu'on peut écrire des histoires comme les siennes. Je pense principalement à Le maître du haut château (le swag du mind fuck), et au livre que je vous présente, Ubik.

On arrive dans un monde où certaines personnes ont des pouvoirs psy, comme les télépathes ou les 'précog' (qui prédisent l'avenir). Des organisations de protections contre ces gens là se sont montés, avec les anti-télépathes et les anti-précogs, tout ça tout ça. Ce qui est intéressant, c'est le concept de semi-vie: quand on meurt, si on s'y prend bien, on peut congeler le corps et communiquer avec le défunt, pendant un certain temps.
Le héros de l'histoire, Joe Chip, est exposé à une bombe pendant une mission d'une de ce organisations de protection. Avec le groupe qui l'accompagnait, ils commencent à voir les objets autour d'eux régresser dans le temps: les méga aéro taxi du futur deviennent des vieilles Ford 1929, etc. Que se passe-t-il?..

On aimerait bien le savoir, et K. Dick gère parfaitement le suspens. Et la fin est swaggy. On devrait l'appeler Philip "swaggy" K. Dick.

_________________
Passing by you light up my darkest skies
You'll take only seconds to draw me in
So be mine and your innocence I will consume

Darkshines bringing me down
Making my heart feel sore
'Cause it's good

Hold your hands up to your eyes again
Hide from the scary scenes
Suppress your fears
So be mine and your innocence I will consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jean-foupahune
Organisateur

Messages : 1241
Date d'inscription : 08/04/2014


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: Lectures d'un(e) aubergiste.   Mar 11 Aoû 2015 - 10:12

He ben ça m'a l'air bien cool comme livre, merci Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erlarf
Recruteur

Messages : 872
Date d'inscription : 12/04/2015


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: Lectures d'un(e) aubergiste.   Mar 11 Aoû 2015 - 11:14

Merde, moi qui ne suis pas fan de SF, j'ai envie de lire le livre Sad

_________________

ET JE SUIS FIEEEEER ET JE SUIS FIEEEEER ET JE SUIS FIER D’ÊTRE BOURGUIGNOOOON





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lupi Sans Lit
Chef du village

Messages : 702
Date d'inscription : 15/11/2013


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: Lectures d'un(e) aubergiste.   Mar 11 Aoû 2015 - 22:16

Merci bien Dark, jétais justement à la recherche d'oeuvres dans ce genre ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dark-Shines
Recruteur

Messages : 657
Date d'inscription : 03/02/2015


Mon personnage
En bref .. :
Titres:
MessageSujet: Re: Lectures d'un(e) aubergiste.   Mer 12 Aoû 2015 - 9:32

J'vous en prie, la rubrique est là pour ça Wink Si K. Dick vous intéresse, Docteur futur est génial aussi.

_________________
Passing by you light up my darkest skies
You'll take only seconds to draw me in
So be mine and your innocence I will consume

Darkshines bringing me down
Making my heart feel sore
'Cause it's good

Hold your hands up to your eyes again
Hide from the scary scenes
Suppress your fears
So be mine and your innocence I will consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lectures d'un(e) aubergiste.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lectures d'un(e) aubergiste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les héritiers de Gisgoul :: L'Auberge de Gisgoul :: Le bar de l'auberge :: Bistrot culturel-